:: KERANOS MEDIA ::

L’un des fléaux qui gangrène le système scolaire dans le Pakao est la déscolarisation des filles. Pour en savoir plus sur ses causes et conséquences la RFK INTER avait reçu, dans un entretien spécial le 22 janvier dernier, le doyen Ibrahima Iradiang, un instituteur à la retraite.

Doyen Iradiang est un natif de Katabina. Il a servi à kéracounda comme 1er poste dans l’enseignement dans les années 70. Il a également fait les villages de Darsalame Pakao et Djibanar avant de s’installer à Tanaff où il a terminé au lycée Chérif Younousse Aïdara comme surveillant général.

:: KERANOS MEDIA ::

Revenant sur les causes de la déscolarisation de filles, le doyen signale qu’elles sont multiples : il y a le mariage précoce, les travaux domestiques , les petits commerces, les violences sexuelles etc…

Il a également énuméré plusieurs conséquences comme l’isolement ou la marginalisation au moment de la prise des décisions , le manque de considération par ses semblables. Une fille déscolarisée pourra difficilement gérer un poste de responsabilité. Si la fille n’a pas fait des études poussées sa conscience n’est pas éveillée ,elle peut avoir une vision courte.

:: KERANOS MEDIA ::


Sachez que la fille d’aujourd’hui est la femme de demain, elle est le socle de la société si elle scolarisée c’est assurance pour la génération future.
Une fille instruite a une vision éclairée ,elle est prévoie et entreprend .
La société ne peut pas se développer sans une junte féminine instruite car l’éducation de nos enfants est en grande partie assurée par elle donc sa scolarisation est primordiale.

Entretien réalisé par Modou Kébé SOLLY
Correspondant de la Rfk inter à Katabina .

ENTRETIEN SPÉCIAL AVEC DOYEN IBRAHIMA IRADIANG
0 0 votes
Évaluation de l'article
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Konté
Konté
janvier 28, 2023 10:55 pm

Vraiment bien dit, il faut que les parents accompagnent leurs filles et même leurs petites filles pour qu’elles obtiennent au-moins le niveau de la 3e .secondaire ,car de nos l jours les études sont très important


En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.