:: KERANOS MEDIA ::

L’intersyndicale et la direction de l’hôpital régional de Kolda sont toujours à couteaux tirés. Ce qui s’est traduit par un énième sit-in des travailleurs organisé ce mardi 14 mars 2023.

Ainsi, selon le site d’information Dakaractu, ces derniers continuent de réclamer de meilleures conditions de travail pour soigner les malades et surtout le départ du directeur. Il faut rappeler que le lundi 07 mars les travailleurs avaient interdit l’accès à l’hôpital au directeur dudit établissement. En ce sens, ils estiment que c’était le seul moyen de pouvoir régler leur situation, car précisaient-ils que le blocage de l’hôpital serait dû à une mauvaise gestion de la direction. Et il s’en est fallu l’intervention de la police pour que le directeur accède à son bureau.

Ainsi, ne pouvant plus répondre aux exigences des clients en leur offrant des soins de qualité et pour ne pas être complice de cette situation, nous avons décidé aujourd’hui de fermer l’hôpital. C’est fort de ce constat que pour nous cet hôpital n’est plus une référence mais plutôt un poste de santé, selon l’intersyndicale.

Et depuis cette sérieuse altercation, l’intersyndicale a rencontré le collectif des imams de la région qui a entendu les deux parties. Et ce collectif a promis de soumettre le problème au ministère de tutelle. À part cela, le problème reste entier et rien n’a évolué au sein de la structure, rappelle Ousseynou Badji de l’intersyndicale. En plus de cela, d’après lui toujours, l’intersyndicale a enregistré l’appui des ICP du département et des enseignants de la santé.

À l’en croire, « cela est motivé juste par un élan de solidarité envers ces malades qui rencontrent d’énormes difficultés à l’hôpital de Kolda. Parmi ces difficultés, on a le manque de consommables dans tous les services, le matériel médical défectueux, le manque de kit d’urgence, l’état de délabrement avancé des salles d’hospitalisation. À cela, j’ajoute le non paiement des indemnités aux travailleurs, le manque de recouvrement des initiatives de gratuité, entre autres. »


En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Subscribe to get the latest posts sent to your email.