:: KERANOS MEDIA ::

Une nuit magique ! Erling Haaland a vécu l’une des plus grandes soirées de sa carrière. L’attaquant a inscrit un quintuplé contre le RB Leipzig en 8e de finale retour de Ligue des Champions, validant la qualification des siens 7-0. C’est tout un simplement un record égalé puisqu’avant lui, seuls Messi avec le Barça contre le Bayer Leverkusen (2012) et Luiz Adriano avec le Shakhtar face au Bate Borisov (2014) ont réalisé pareille performance.

Haaland : «j’ai déjà marqué 9 buts»
«Si c’est mon meilleur match ? Oui, à ce niveau je le pense. J’ai déjà marqué 9 buts (en 2019, en phase de poules de la Coupe du Monde U20 face au Honduras) mais c’était aussi un beau match je dois dire», s’amuse-t-il, lui qui a reçu une belle ovation de l’Etihad Stadium lors de sa sortie un peu prématurée à la 63e minute. «Non je n’étais pas déçu de sortir. Bien sûr j’aurais aimé jouer plus mais il y a d’autres joueurs qui voulaient jouer.»

Il y a probablement plus important qu’un record comme un quart de finale de FA Cup face à Burnley. D’ailleurs, Erling Haaland n’a même pas voulu retenir une de ses réalisations du soir. Il préfère sans doute retenir sa prestation globale, qui répond aux critiques des dernières semaines, lui qui marquait sans être convaincant dans le jeu. Il ne pouvait pas trouver meilleure réponse et on le retrouvera en quarts de finale de Ligue des Champions pour (enfin ?) mener son équipe vers la victoire finale.

Le coaching de Guardiola n’a pas été

compris

Toutefois, le buteur de Manchester City a été plus rapide que les deux autres. En effet, La Pulga avait mis 84 minutes pour inscrire son quintuplé. Le Brésilien, lui, avait eu besoin de 82 minutes. De son côté, Haaland a marqué 5 buts en 58 minutes. Il était donc bien parti pour battre ce record et devenir peut-être le premier joueur à inscrire un sextuplé en C1. Mais Pep Guardiola en a décidé autrement. Le technicien espagnol a décidé de sortir son joueur à la 63e minute.

Un choix plus que discuté sur les réseaux sociaux où beaucoup ont accusé Guardiola d’avoir empêché son joueur d’entrer dans l’histoire. D’autres ont évoqué un manque de classe du coach, qui aime être plus important que ses joueurs, ou encore le fait qu’il protège un record de Messi. Dans les médias aussi ce choix de l’entraîneur des Skyblues fait jaser. C’est le cas en Espagne, où on suit forcément de très près le joueur puisqu’il plaît au Real Madrid. AS écrit que “Guardiola enlève un record à Haaland”.

Le média ibérique ajoute : «il ne semblait pas en colère, mais le visage d’Erling Haaland était celui de quelqu’un qui avait encore des choses à prouver dans le jeu. Après avoir marqué son cinquième but contre le RB Leipzig, Pep Guardiola a décidé de le retirer du terrain après 63 minutes de jeu (…) Cela a cependant privé l’attaquant norvégien de battre un record en Ligue des champions que ni Leo Messi ni Cristiano Ronaldo n’ont à leur actif.»

AS a insisté sur le fait que Guardiola «a empêché Erling Haaland de surpasser Leo Messi et Luiz Adriano pour de devenir, à lui seul, le joueur à inscrire le plus de buts dans un même match de Ligue des champions.» Marca, qui a titré en Une “Et au cinquième Pep l’a remplacé”, indique le coach a minimisé le fait de sortir son attaquant vedette. En effet, l’ancien coach du Barça a expliqué son coaching en conférence de presse. « S’il arrive à 22 ans à marquer 6 buts en C1, sa vie sera ennuyeuse. Maintenant il peut le faire à l’avenir. Plus sérieusement, j’ai fait le changement parce que le match était fini. »

Les médias taillent Guardiola

Questionné par Canal+, le joueur a lui confié : « non je n’étais pas déçu de sortir. Bien sûr j’aurais aimé jouer plus mais il y a d’autres joueurs qui voulaient jouer.» Mais face aux journalistes anglais, son discours a été un poil différent. « J’ai dit à Pep Guardiola en sortant que j’aurais voulu inscrire un double triplé (un en première période et un en seconde), mais bon, que voulez-vous ? » Des déclarations qui ont fait réagir. Certains y voient d’ailleurs une pointe d’agacement du footballeur. Son cas a été débattu dans l’émission El Chiringuito. Josep Pedrerol lui a envoyé un message clair.«Guardiola a sorti Haaland alors qu’il pouvait battre le record de Messi…Tu serais tellement bien en Espagne, Erling !»,

Edu Aguirre a, lui, renchéri : «Guardiola et Haaland, ça ne va pas bien se terminer.» Un autre journaliste présent en plateau a lancé : «Guardiola veut transformer Haaland en autre chose et Erling n’aime pas ça.» Il est vrai que le coach ibérique explique souvent que son joueur peut s’améliorer dans d’autres domaines et qu’être une machine à marquer des buts n’est pas suffisant. Mais le Cyborg est bien avant tout une incroyable machine à marquer des buts. Sport, média catalan, n’épargne pas Guardiola et se demande s’il faut croire ses explications sur la sortie du joueur après une manita. Une petite ombre au tableau après une soirée de rêve pour Haaland.


En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.