:: KERANOS MEDIA ::

En Guinée Bissau, le président Umaro Sissoco Embalo a limogé le jeudi 27 juin 2024, son ministre de la santé publique Domingos Malu. Une simple formalité, puisque l’intéressé avait lui-même démissionné du gouvernement il y a une semaine, suite à une décision de sa formation politique: le Parti du Renouveau Social (PRS).

Le PRS tourne le dos à Embalo
En effet, lors d’une réunion de son conseil national, le PRS avait ordonné à ses membres de quitter le gouvernement du président Embalo. Cette injonction marque le retrait de son soutien au numéro un bissau-guinéen.
Selon une source proche de la formation politique  citée par l’agence de presse portugaise Lusa, le Secrétaire d’Etat à la gestion des hôpitaux Abas Embalo aurait également demandé à quitter le gouvernement. Ce n’est forcément pas une bonne nouvelle pour le chef de l’Etat bissau-guinéen.

Deux ministres et un Secrétaire d’Etat avaient déjà déposé le tablier la semaine dernière
La semaine dernière, le ministre des Sports Augusto Gomes et son collègue de l’Energie Hediberto Infanda, avaient déjà démissionné, tout comme le Secrétaire d’Etat à la Jeunesse Garcia Biffa.  Leur départ du gouvernement obéissait aussi à une injonction de leur formation politique, le Parti démocratique de Guinée Bissau de l’ancien Premier ministre Nuno Nabiam.

0 0 votes
Évaluation de l'article

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x