:: KERANOS MEDIA ::


Aaron Bushnell, soldat américain s’est immolé devant  l’ambassade d’Israël à Washington pour protester contre la guerre israélo-palestinienne à Gaza.

« Je suis sur le point de m’engager dans un acte de protestation extrême, mais comparé à ce que les gens ont vécu en Palestine aux mains de leurs colonisateurs, ce n’est pas extrême du tout. C’est ce que notre classe dirigeante a jugé normal », a indiqué le soldat, membre de l’US Air Force, avant de s’immoler devant l’ambassade d’Israël à Washington.

Aaron Bushnell, 25 ans, était en tenue militaire lorsqu’il a utilisé un briquet pour s’enflammer après s’être aspergé de liquide. Il a diffusé l’intégralité de l’incident sur Twitch, une plateforme de diffusion en continu très populaire, qui a retiré la vidéo.

Dans la vidéo, deux représentants des forces de l’ordre s’approchent de lui alors qu’il est en flamme. L’un d’eux pointe une arme sur lui. L’autre dit : « Je n’ai pas besoin d’armes, j’ai besoin d’extincteurs ! ».

Aaron Bushnell serait resté en proie aux flammes pendant environ une minute avant que les forces de l’ordre n’éteignent les flammes.

Un message Facebook attribué à Aaron Bushnell a été largement partagé sur Twitter lundi 26 février. Il y dit : « Beaucoup d’entre nous aiment se demander : que ferais-je si j’étais vivant pendant l’esclavage ? Ou du temps de Jim Crow dans le sud ? Ou de l’apartheid ? Que ferais-je si mon pays commettait un génocide ? La réponse est que vous êtes en train de le faire. En ce moment même. »

Aaron Bushnell vivait à San Antonio, au Texas, et préparait une licence en ingénierie logicielle.


En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.