:: KERANOS MEDIA ::

Après avoir déclaré sur la rfm  il y a deux semaines, que ce n’est pas forcément Macky Sall qui va assurer la transition, le ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération du gouvernement Amadou Ba, vient partager ses recommandations aux autorités compétentes suite au lancement du dialogue national.

Doudou Ka propose de poursuivre le processus électoral, de fixer la date de l’élection au 05 mai et de libérer le maire de Ziguinchor.

Le Sénégal, notre pays, traverse une période de crise dont il sortira grandi si nous revenons aux fondamentaux de notre République avec le respect de sa
constitution et de ses institutions.

La situation que nous vivons démontre tout le sens de faire Nation, pour servir les  intérêts supérieurs du pays et faire triompher l’esprit républicain au nom de la démocratie, de la cohésion nationale et de la paix.

Après s’être abstenu de se présenter à un 3ème mandat, en se conformant à la décision du Conseil Constitutionnel et en confirmant sa décision de quitter le pouvoir au terme de son 2ème mandat, le Président de la république Macky SALL a renforcé comme jamais, le premier pilier de nos fondamentaux républicains et les principes de notre État de droit.

Dans le cadre du  dialogue en cours dont les conclusions sont attendues tant au niveau national qu’international, je me fais le devoir citoyen et républicain de partager trois recommandations :

1. Confirmer la décision du Conseil Constitutionnel avec la poursuite du processus électoral en cours avec les 19 candidats retenus en l’ouvrant si possible légalement ou par consensus politique

2. ⁠Fixer au plutôt la date du 05 mai 2024 pour le premier tour du scrutin de l’élection présidentielle

3. ⁠Poursuivre le processus d’apaisement du climat politique et social avec la libération de Ousmane SONKO, de Moussa Diop et du candidat DiomayeFaye pour rendre sa candidature conforme à l’esprit de la Constitution.


En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Subscribe to get the latest posts sent to your email.