:: KERANOS MEDIA ::

Ziguinchor, le 10 avril 2024 – C’est avec une joie immense que près de 200 passagers ont embarqué, dans la nuit de mardi à mercredi, à bord du ferry Aline Sitoé Diatta pour rallier la Casamance. Cette reprise du trafic maritime, après dix mois d’interruption due à des troubles dans la région, constitue un véritable soulagement pour les populations locales.

Le navire a quitté le port de Dakar peu après la tombée de la nuit, sa corne de brume retentissant dans l’obscurité. Parmi les passagers, nombreux sont ceux qui ont profité de l’occasion pour se rendre en Casamance afin de célébrer la Korité, après une traversée nocturne sur un siège ou en cabine. L’arrivée à Ziguinchor, la capitale de la région, est prévue pour mercredi avant midi.

La suspension de la liaison maritime en juin 2023 avait eu un impact considérable sur les populations de la Casamance. Les trois bateaux de la compagnie Cosama, qui transportaient chaque semaine des centaines de voyageurs entre Dakar et Ziguinchor, assuraient un lien vital pour la région, tant sur le plan humain qu’économique.

Commerçants, touristes, étudiants, particuliers, tous dépendaient de ce service pour se déplacer et acheminer des marchandises. Le transport de fruits et de poissons de Ziguinchor vers Dakar, ainsi que d’électronique en sens inverse, était également tributaire de cette liaison maritime.

Un contexte d’agitation

La décision des autorités de suspendre la desserte n’avait jamais été clairement justifiée. Elle intervenait dans un contexte d’agitation meurtrière à Ziguinchor, Dakar et d’autres villes du pays, suite à la condamnation de l’opposant politique Ousmane Sonko.

Un retour à la normale attendu

La reprise du trafic maritime entre Dakar et la Casamance est donc une nouvelle bienvenue pour les populations locales, qui espèrent désormais un retour à la normale après ces mois de perturbations.


En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.