:: KERANOS MEDIA ::

Le délibéré du procès de l’activiste Bah Diakhaté et l’imam Ahmed Tidiane Ndao, est renvoyé jusqu’au 3 juin  c’est à dire le lundi prochain.

La demande de liberté provisoire formulée par leurs avocats,  qui ont attesté  que les prévenus sont régulièrement domiciliés avec de la famille et qu’il n’y a pas de risque de récidive, a été retirée, après l’opposition du parquet.

Le procureur a requis une peine de prison ferme de 6 mois contre Bah Diakhaté et l’Imam Cheikh Tidiane Ndao, ce lundi au Tribunal des Flagrants Délits de Dakar. Il a également demandé qu’on leur inflige une amende 100 000 F CFA. Les deux hommes sont jugés, ce lundi 27 mai, pour “diffusion de fausses nouvelles” et “offense” à l’encontre du chef du gouvernement, Ousmane Sonko.

L’activiste Bah Diakhaté, interpellé lundi dernier par la Division des investigations criminelles (Dic), s’est livré dans une vidéo à des attaques contre M. Sonko après une déclaration de ce dernier sur le thème de l’homosexualité à l’occasion de la visite de l’opposant de gauche  française Jean-Luc Mélenchon.

Le prêcheur Cheikh Ahmed Tidiane Ndao, placé en garde à vue mardi par les mêmes services, a reproché dans une autre vidéo au Premier ministre ce qu’il dénonce comme de la complaisance vis-à-vis de l’homosexualité.


En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x