:: KERANOS MEDIA ::

Ghazouani a été réélu dès le premier tour, pour un second mandat à l’issue de la présidentielle du 29 juin dernier. Son principal adversaire, Biram Dah Abeid, arrivé loin derrière avec  22, 10%, dénonce des fraudes et rejette les résultats.

 Le Président mauritanien sortant a été réélu samedi 29 juin pour un deuxième mandat. Selon les résultats officiels, publiés bureau de vote par bureau de vote sur la plateforme en ligne de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), Ghazouani a recueilli 56,12 % des suffrages exprimés, soit 70 000 voix de plus qu’en 2019. Le taux de participation se situe à 55,39 %.

L’opposition conteste

Dès la publication de tendances lourdes donnant Ould Ghaazouani vainqueur au premier tour, l’abolitionniste, militant des droits de l’homme, Biralm Dah Abeid, arrivée deuxième, comme en 2019, a contesté les résultats : “Nous ne reconnaissons pas les résultats de leur CENI. Ce n’est pas notre CENI. Ce n’est pas une CENI indépendante” a-t-il clamé face à ses partisans.Expand article logo  Continuer la lecture

Des manifestations des partisans de Biram Dah Abeid ont été ensuite dispersées par les forces de l’ordre dans certains endroits de la périphérie de Nouakchott. Son siège de campagne est quadrillé par la police. Son porte-parole a été arrêté. Tard dans la soirée de dimanche, le ministre de l’intérieur, Mohamed Ahmed Ould Mohamed Lemine, a déclaré que des foules, affiliées au candidat Biram, sans le nommer, “ont tenté de perturber l’atmosphère de tranquillité et de sécurité, par des émeutes.”

0 0 votes
Évaluation de l'article

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x