:: KERANOS MEDIA ::

Trois mois après le meurtre tragique de Dieynaba Diatta, victime d’une attaque à la hache par un individu non identifié, la ville de Kafountine est à nouveau endeuillée par le décès d’une femme.

Awa Cissé, résidente du quartier Nafacounda, a été poignardée à mort à son domicile dans la nuit de dimanche à lundi. Mère de deux enfants et mariée à un Sénégalais établi en Gambie, elle a été retrouvée gisant dans une mare de sang par ses enfants. Selon les informations du journal Libération, l’agresseur, qui s’est enfui après son crime, lui a porté plusieurs coups de couteau.

D’après la même source, la victime, enceinte au moment de son décès, avait vu son mari pour la dernière fois vendredi. Ce dernier avait quitté le domicile familial après avoir célébré la Tabaski avec sa famille, pour retourner en Gambie.

Le corps d’Awa Cissé a été déposé à l’hôpital de Ziguinchor. Une enquête a été ouverte par la gendarmerie afin d’identifier l’auteur de ce crime odieux et de faire la lumière sur les circonstances du drame.

Ce nouveau féminicide plonge la ville de Kafountine dans la consternation et suscite une vive émotion au sein de la population. Les habitants réclament justice pour la victime et exigent des mesures fortes pour lutter contre la violence faite aux femmes.

En plus de l’enquête en cours, des voix s’élèvent pour demander une mobilisation collective et des actions concrètes pour sensibiliser et lutter contre ce fléau qui touche de manière disproportionnée les femmes.

0 0 votes
Évaluation de l'article

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x