:: KERANOS MEDIA ::

Dakar, 4 mai 2024 – Une mission du Fonds monétaire international (FMI), conduite par M. Edward Gemayel, s’est rendue à Dakar du 25 avril au 3 mai 2024. Cette mission avait pour objectif de faire le point sur les développements économiques et politiques récents du Sénégal et de jeter les bases des discussions pour la deuxième revue du programme de réforme économique et financière du pays, soutenu par le FMI.

Les conclusions de la mission du FMI indiquent que les perspectives économiques pour le Sénégal demeurent favorables, avec une croissance projetée pour 2024 de 7,1%, légèrement révisée par rapport aux 8,3% initialement prévus. Ce changement s’explique par un contexte électoral ayant impacté l’activité économique au premier trimestre et un retard dans le démarrage de la production de gaz, désormais attendu pour décembre 2024.


Les données préliminaires pour la fin de l’année 2023 suggèrent que le programme soutenu par le FMI est globalement en bonne voie. Cependant, des mesures ambitieuses de rationalisation des dépenses fiscales et d’amélioration de l’efficacité des dépenses publiques seront nécessaires pour atteindre l’objectif de déficit budgétaire de 3,9% du PIB fixé pour fin 2024.


Le FMI souligne l’importance de poursuivre les réformes structurelles cruciales pour une croissance durable et inclusive. Ces réformes comprennent la révision de la formule de détermination des prix des produits pétroliers, la réalisation d’un audit de la compagnie d’électricité Senelec en vue de la mise en œuvre d’une nouvelle grille tarifaire avec un tarif social pour les ménages vulnérables, et la finalisation des actions visant à sortir le Sénégal de la liste grise du Groupe d’action financière (GAFI).


Les autorités sénégalaises ont réaffirmé leur ferme engagement à poursuivre le programme  cours, soutenu par le FMI ( Ndlr: il s’agit du plan Sénégal émergent). Elles reconnaissent que les piliers clés du programme s’alignent sur leurs propres objectifs stratégiques, notamment le renforcement de la résilience budgétaire et la réduction de la vulnérabilité de la dette, l’amélioration de la gouvernance, la promotion de la transformation structurelle de l’économie et le renforcement de la résilience au changement climatique.


La mission du FMI au Sénégal s’est achevée sur une note positive, soulignant la solidité des perspectives économiques du pays et la poursuite des réformes structurelles essentielles. La collaboration continue entre les autorités sénégalaises et le FMI sera essentielle pour assurer la réussite du programme de réforme et la réalisation des objectifs de développement économique et social du Sénégal.


En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x