:: KERANOS MEDIA ::sddefault.jpg

Dakar, le 30 avril 2024 – Les travailleurs de l’Agence d’exécution des travaux d’intérêt public contre le sous-emploi (AGETIP) ont exprimé leur ras-le-bol face à la situation intenable qu’ils vivent depuis plusieurs mois. Lors d’une conférence de presse ce 29 avril en présence du Front pour une révolution anti-impérialiste populaire et panafricaine (FRAPP) et du député Guy Marius Sagna, ils ont dénoncé le non-paiement de leurs salaires pendant deux ans et la précarité de leurs contrats.

Ousmane Diop, porte-parole des travailleurs licenciés, a souligné que les employés de l’AGETIP, engagés sous des contrats de “prestation de service”, sont laissés à leur sort et privés de leurs droits fondamentaux. “Ces travailleurs devraient avoir des contrats de travail et non de prestation de service”, a-t-il insisté.

Face à cette situation inacceptable, les travailleurs de l’AGETIP lancent un appel urgent aux nouvelles autorités pour qu’elles prennent des mesures concrètes afin de résoudre leurs problèmes. Ils réclament le paiement immédiat de leurs salaires impayés et la régularisation de leurs contrats en contrats de travail.

Le FRAPP et le député Guy Marius Sagna ont apporté leur soutien aux travailleurs de l’AGETIP et ont appelé à une mobilisation collective pour défendre leurs droits. Ils ont également exhorté les autorités à agir rapidement pour mettre fin à cette injustice.


En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x