:: KERANOS MEDIA ::

Le Kankourang, masque et rituel d’initiation mandingue, classé au patrimoine oral et immatériel de l’UNESCO depuis 2005, est confronté à un défi majeur : la perte de repères culturels chez les nouvelles générations. Cette situation, couplée à des incidents récurrents entachant son déroulement, remet en question la pérennité de cette tradition ancestrale.

Des incidents à répétition : symptômes d’un malaise profond

Depuis plusieurs années, des incidents liés au Kankourang se sont produits à travers le Sénégal, mettant en exergue des tensions entre tradition et modernité. En 1987, un conflit à Marsassoum lié au non-respect du rite a causé un décès. D’autres incidents similaires ont suivi, témoignant d’un manque de compréhension et de respect envers cette pratique culturelle.

Janvier 2011 : Les enseignants du CEM de Sandiniéry, par solidarité avec une collègue molestée par un Kankourang, cessent les cours et se réfugient à Sédhiou sous escorte policière.
2014 : Une fillette trouve la mort à Ziguinchor lors de violences survenues durant une manifestation liée au Kankourang.
1er novembre 2015 : À Samine, l’abbé Stanislas Diouf, curé de Témento, accuse le Kankourang d’avoir empêché les fidèles d’assister à la messe. L’intervention des gendarmes et l’arrestation de l’être masqué et de ses accompagnateurs déclenchent une vive protestation populaire.
11 janvier 2016 : À Karantaba, un incident lié au Kankourang oppose l’adjoint au sous-préfet à des jeunes manifestants. Les jets de pierres et l’intervention des gendarmes dispersent la foule en furie.
10 septembre 2017 : À Mbour, un jeune de 17 ans succombe aux coups portés par le Kankourang et ses accompagnateurs.
31 octobre 2018 : À Kolda, un Kankourang est jugé et condamné à 6 mois de prison ferme et à une amende pour avoir saccagé le véhicule du gouverneur et blessé un taximan.
25 septembre 2019 : À Vélingara, un Kankourang agresse un commerçant au coupe-coupe et lui sectionne l’index gauche. Le préfet interdit le Kankourang dans le département.
8 octobre 2019 : Toujours à Vélingara, un Kankourang et son accompagnant sont arrêtés pour non-respect de l’arrêté préfectoral.
12 décembre 2020 : À Cassa Kaour, un village près de Goudomp, un Kankourang est tué d’un coup de bâton à la tête par un jeune homme qui défendait sa mère.
30 mai 2024 : À Samine, un Kankourang décède après avoir été renversé par un véhicule de la gendarmerie sur la route nationale n°6. L’incident provoque des tensions et des tentatives d’attaque contre la brigade de gendarmerie locale.

Manque de sensibilisation et ignorance des fondements culturels

A la base de ces incidents, on retrouve souvent un manque de sensibilisation et une méconnaissance des fondements culturels du Kankourang. La jeunesse, en particulier, peut être tentée de remettre en question des traditions qui lui semblent dépassées, sans en saisir la portée symbolique et le rôle essentiel dans la cohésion sociale.

Vers une cohabitation harmonieuse : dialogue et éducation

Pour préserver ce patrimoine précieux, il est impératif de favoriser le dialogue intergénérationnel et de mener des actions d’éducation et de sensibilisation. Il s’agit de transmettre aux nouvelles générations le sens profond du Kankourang, son importance dans la culture mandingue et son rôle dans la construction identitaire.

Un rôle crucial pour les autorités et les acteurs culturels

Les autorités et les acteurs culturels ont un rôle crucial à jouer dans la promotion du Kankourang et la prévention des conflits. Des campagnes de sensibilisation, des ateliers pédagogiques et des événements culturels valorisant le Kankourang peuvent contribuer à une meilleure compréhension et appreciation de cette tradition.

Un avenir incertain pour une tradition millénaire

L’avenir du Kankourang est incertain si des actions concrètes ne sont pas entreprises pour le préserver. En favorisant le dialogue, l’éducation et la sensibilisation, il est possible de garantir la pérennité de ce patrimoine culturel unique et de lui permettre de jouer pleinement son rôle dans la société mandingue.

Boubacar Camara

0 0 votes
Évaluation de l'article

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x