:: KERANOS MEDIA ::

Le maire de Kafountine, David Diatta, dit miser sur des solutions communautaires pour ramener la sécurité dans cette commune située dans la région de Ziguinchor (sud), où sont survenues de nombreuses agressions.

“D’abord, par rapport au contrôle pour les entrées et sorties, nous avons constaté qu’il y a beaucoup de personnes […] qui viennent à Kafountine sans aucune pièce d’identité. Certains passent par la mer pour rallier la commune”, a signalé M. Diatta lors d’un point de presse, mercredi.

“Nous allons nous organiser au niveau du quai de pêche de Kafountine, avec ses responsables et la gendarmerie, pour que toutes les embarcations et tous les débarquements soient contrôlés”, a-t-il promis.

Les “sans-papiers” résidant dans la ville “seront tout bonnement expulsés”, a déclaré le maire de Kafountine, principal quai de pêche de la région de Ziguinchor.

Il affirme qu’il a été demandé aux chefs de quartier de “prendre les dispositions [nécessaires] pour […] recenser toutes les personnes qui viennent et logent dans les demeures sans qu’on puisse les identifier”.

David Diatta a déploré l’existence dans la commune de “bâtisses assez anarchiques, où le contrôle fait défaut”.

“C’est pourquoi, par rapport aux autorisations de construire qui sont loin d’être respectées, nous allons exiger aujourd’hui le respect des normes de construction”, a-t-il prévenu, ajoutant : “On ne peut pas concevoir que 75 chambres soient construites sur un terrain de 40 mètres carrés.”

S’agissant de la question des conducteurs de motos-taxis, le maire reconnait que beaucoup parmi eux travaillent “pour gagner leur vie à la sueur de leur front”.

“Par contre, a-t-il relevé, nous savons également que c’est des moyens que certains malfaiteurs utilisent pour agresser et voler d’honnêtes citoyens.”

“La bonne nouvelle”

M. Diatta a promis d’interdire la circulation de ces engins à partir de minuit.

Et pour les résidences ou campements “pas en règle” et servant de refuge à “certains malfaiteurs, nous allons veiller à ce qu’ils soient en règle, à défaut de les fermer avec tout leur débit d’alcool”, a-t-il averti.

David Diatta estime par ailleurs que la ville de Kafountine doit disposer d’une brigade de gendarmerie ou d’un poste de police, qui puisse veiller à la sécurité des biens et des personnes.

“Kafountine est une zone de développement économique liée à la pêche et au tourisme”, a rappelé le maire, remerciant les forces de défense et de sécurité pour leur travail en vue de la sécurité des personnes et des biens.

Il a également remercié les jeunes de Kafountine “pour leur collaboration avec les forces de sécurité, à travers leurs comités de veille”.

David Diatta a en outre sollicité l’intervention de l’État “pour un bon éclairage public de la ville, gage d’une meilleure sécurité”.

La commune de Kafountine est confrontée, depuis quelques jours, à une série d’agressions dont l’une des plus récentes a coûté la vie à une dame.

“La bonne nouvelle”, c’est que le meurtrier présumé a été arrêté mardi dernier, a annoncé le maire.

0 0 votes
Évaluation de l'article

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x