:: KERANOS MEDIA ::

Ce matin, Cheikh Hadjibou Soumaré a été déféré au parquet avant d’être libéré sous contrôle judiciaire. Son avocat, Me Mame Adama Gueye, a déclaré que l’ancien Premier ministre du Sénégal avait été inculpé pour diffamation et diffusion de fausses nouvelles.

La lettre de M. Soumaré adressée au président Sall avait posé des questions sur un don financier de “12 millions d’euros, soit 7,9 milliards de FCFA” à une “personnalité politique française” qui est connue pour la “haine et le rejet de l’autre”. Bien qu’il n’ait pas cité de nom, il a également demandé au président s’il envisageait de reporter les élections présidentielles de 2024.

Le gouvernement a rapidement démenti tout don financier en faveur de Marine Le Pen, la dirigeante du Rassemblement national, qui avait été reçue par le président Sall à Dakar le 18 janvier. Dans un communiqué publié mardi, le gouvernement a nommément cité Marine Le Pen et a rejeté et condamné fermement les “insinuations lâches et sans fondement” de M. Soumaré.

0 0 votes
Évaluation de l'article
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Konte
Konte
mars 10, 2023 3:34 pm

Maiis Mr a dit qu’il a tout simplement demande, oubien demande pour savoir est interdit dans ce pays là maintenant


En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.