:: KERANOS MEDIA ::

Dakar, 29 mai 2024 – Monsieur Doro Gaye, homme d’affaires et proche de l’ancien régime, a été interpellé ce mardi à l’hôtel Terrou Bi et placé en garde à vue à la Sûreté urbaine (SU) suite à une plainte déposée par l’homme d’affaires Zakiloulahi Sow, Directeur général de la société Sci Amanah.

Selon les informations des publications Libération et L’Observateur, les faits remontent à la vente de baux sur le site de l’ancien Aéroport international Léopold Sédar Senghor (AILSS) de Dakar. Les plaignants estiment le préjudice financier à 1 milliard 200 millions de francs CFA.

Le dossier, initialement mis en sommeil, a été réactivé avec l’avènement du nouveau régime. Doro Gaye aurait reconnu les faits qui lui sont reprochés, affirmant avoir agi sous les ordres de l’ancien président, Macky Sall. Il aurait notamment déclaré avoir reçu le feu vert de ce dernier pour “procéder à la régularisation des terrains” avant de les vendre.

Face à cette situation, M. Gaye et ses avocats proposent une médiation pénale pour un règlement à l’amiable de l’affaire. Ils proposent le versement d’un acompte de 500 millions et le reliquat à payer avant la fin du mois de juillet 2024. Cependant, cette proposition est soumise à l’accord du plaignant.

L’arrestation de Doro  et les accusations portées contre lui illustrent la volonté du nouveau régime de lutter contre la corruption et les abus de pouvoir. Cette affaire fait l’objet d’un suivi attentif de la part de l’opinion publique.


En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x