:: KERANOS MEDIA ::

Ce jeudi 02 février 2023,Ousmane Sonko,le leader de PASTEF fera face a Mame Mbaye Niang le ministre du Tourisme qui a porté plainte contre lui pour diffamation sur sa gestion du PRODAC.
Mais selon les partisans du leader de PASTEF ce procès n’est pas Sonko contre Mame Mbaye Niang, mais Sonko contre l’Etat du Sénégal.
D’où leur interrogation a savoir qu’est-ce que le procureur de la République est venu faire dans cette affaire.
Toujours selon les patriotes Sonko n’a pas diffamé le ministre Mame Mbaye Niang et n’a falsifié aucun document. Il a parlé d’un rapport confirmé par le concerné lui-même, le ministre des finances de l’époque et beaucoup de médias du pays.

En effet le ministre du tourisme, qui gérait le ministère de la jeunesse à l’époque, reproche au maire de Ziguinchor de l’accuser de détournement de 29 milliards de francs CFA du Prodac. Chose que ce dernier a d’ailleurs dénoncée dans ses sorties médiatiques.
Pour laver son honneur, Mame Mbaye Niang monte au créneau et met au défi le maire de Ziguinchor de sortir les preuves du rapport de l’IGE qui l’a épinglé et qu’il dit détenir. D’où sa plainte devant les tribunaux. Le procès se tiendra ce jeudi 2 février.

Toutefois, il faut préciser que lors de sa récente sortie, le leader du Pastef a souligné avoir confondu le rapport de l’IGF à celui de l’IGE. Durant son méga meeting à Keur Massar, Ousmane Sonko a aussi précisé qu’il a lu le rapport sur Internet.

Kécoye KONTE


En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.