:: KERANOS MEDIA ::

Au village de Karcia, situé dans la commune de Dianah Bah, dans le département de Sedhiou, c’est la tristesse et la consternation. À l’origine de cet émoi, la disparition brutale et inattendue de Seckou Sabaly, enseignant au cycle préscolaire.

Selon plusieurs sites d’information au Sénégal, près un malaise, le sieur Sabaly est tombé évanoui dans sa classe, en plein cours. Évacué au poste de santé de Dianah Bah, l’infirmier-chef de poste a constaté un corps sans vie.

Il a été enterré dans la matinée dans son village, à Saré Almamy, où il a servi comme bénévole pendant plusieurs années dans les classes préparatoires communautaires (CPC).

Après son certificat d’aptitude pédagogique (CAP), il a été admis dans l’enseignement public, à la suite du recrutement spécial des 5 000 enseignants, l’année dernière. À l’issue de sa formation, Seckou Sabaly a été affecté au préscolaire de Karcia.

Mercredi dernier, il était à l’Inspection de l’éducation et de la formation (IEF) de Sedhiou pour y déposer son dossier d’intégration dans la Fonction publique. Il meurt 24 heures après, laissant derrière lui une femme inconsolable et deux bouts de bois de Dieu désespérés.

Que son âme repose en paix. Fatiha+11 ikhlas.


En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.