:: KERANOS MEDIA ::

La Gendarmerie nationale a annoncé, dans un communiqué publié ce jour, l’interpellation de 53 candidats à l’émigration irrégulière. L’opération s’est déroulée le 23 mars 2024, entre Mboro et Nianing, dans le cadre des efforts continus visant à sécuriser les côtes sénégalaises et à lutter contre ce fléau.

Parmi les individus interpellés, 12 proviennent de la Gambie, 2 de la République de Guinée et 1 du Mali. La Gendarmerie nationale a salué la collaboration des populations locales et les a encouragées à poursuivre leur soutien dans la lutte contre l’émigration irrégulière.

Les circonstances de l’arrestation n’ont pas été précisées dans le communiqué. La Gendarmerie nationale a néanmoins réaffirmé sa détermination à poursuivre ses opérations de sécurisation et à intensifier ses efforts pour endiguer ce phénomène.

Un engagement constant

L’émigration irrégulière est une problématique complexe qui touche de nombreux pays africains, dont le Sénégal. La Gendarmerie nationale sénégalaise s’est engagée résolument à lutter contre ce phénomène en multipliant les patrouilles maritimes et terrestres, en renforçant la surveillance des côtes et en collaborant avec les pays voisins et les organisations internationales.

Un appel à la collaboration

La Gendarmerie nationale appelle à une collaboration étroite entre les forces de sécurité et les populations pour endiguer ce fléau. La vigilance et la participation citoyenne sont essentielles pour dissuader les candidats à l’émigration irrégulière et pour démanteler les réseaux de passeurs qui exploitent la détresse des jeunes.

L’interpellation de 53 candidats à l’émigration irrégulière par la Gendarmerie nationale est une illustration concrète de son engagement constant à lutter contre ce phénomène. La collaboration et la vigilance de tous sont des éléments clés pour garantir la sécurité des côtes sénégalaises et sauver des vies humaines.


En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Subscribe to get the latest posts sent to your email.