:: KERANOS MEDIA ::

Les habitants du village de Ndomor, situé dans le département de Tivaouane, se sont rassemblés samedi 8 juin 2024 pour protester contre les agissements des Industries Chimiques du Sénégal (ICS). Ils dénoncent les déguerpissements et expropriations subis dans les années 1970, ainsi que la pollution continue de leurs terres et la spoliation de leurs ressources.

Le porte-parole du collectif, Modou Ndiaye, a déclaré : “Le village de Ndomor a d’abord eu le malheur d’être victime d’un déguerpissement et d’une expropriation effectués par les ICS entre 1972 et 1973. Ce déplacement a eu des conséquences dramatiques tant sociales que culturelles, en plus des dommages économiques qu’il a causés aux populations.”

Les habitants de Ndomor affirment que les ICS continuent d’empiéter sur leurs terres cultivables et polluent l’environnement, rendant impossible la culture de fruits et légumes. Ils ont également constaté une pollution atmosphérique importante.

Face à cette situation, les populations ont décidé de bloquer le chemin de fer afin de faire entendre leurs voix. Elles exigent une évaluation et un dédommagement des propriétaires des champs impactés, la clôture des anciens cimetières du village délocalisés par les ICS en 1973, le bitumage de la route nationale pour atténuer la poussière et le recrutement des jeunes diplômés et non diplômés du village.

Le collectif espère que les autorités sénégalaises prendront des mesures concrètes pour répondre à leurs revendications et mettre fin à ces injustices.


En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x