:: KERANOS MEDIA ::

L’ancien ministre sénégalais en charge de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott, a repris du service à la Banque africaine de développement (BAD), comme envoyé spécial du président de cette institution financière et ambassadeur mondial pour l’Alliance pour l’infrastructure verte en Afrique (AGIA).

Selon un communiqué parvenu à l’APS, Akinwumi Adesina, président de la BAD, “a nommé l’ancien ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération du Sénégal, M. Amadou Hott, comme son envoyé spécial et ambassadeur mondial pour l’Alliance pour l’infrastructure verte en Afrique (AGIA)”.

Il rappelle qu’avant de rejoindre le gouvernement sénégalais, “M. Hott était vice-président du Groupe de la Banque africaine de développement chargé de l’Électricité, de l’énergie, de la croissance verte et du changement climatique”.


A ce poste, il a permis à la BAD d’accroître “considérablement […] les investissements dans les énergies renouvelables. Il a ainsi permis au Groupe de la Banque en 2017 d’allouer 100 % de ses investissements dans la production d’électricité aux énergies renouvelables ».


En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.