:: KERANOS MEDIA ::

Dakar, 12 juin 2024 – Le Commandant Diène Ndiaye, chef d’Escadron motocyclistes de la Gendarmerie nationale, a brossé un tableau sombre de la situation des accidents de la circulation au Sénégal lors de la réunion du Comité régional de Développement ce mercredi 12 juin. Les chiffres communiqués révèlent une augmentation alarmante du nombre de décès sur les routes sénégalaises, passant de 645 en 2021 à 733 en 2023.

Cette rencontre, organisée en collaboration avec l’Agence nationale de Sécurité routière (ANASER), s’inscrit dans le cadre de la campagne nationale de lutte contre la recrudescence des accidents de la circulation. Le Commandant Ndiaye a profité de l’occasion pour lancer un appel pressant aux usagers de la route, les exhortant à adopter des comportements responsables et à respecter le code de la route afin de limiter les tragédies routières.

Face à cette situation alarmante, les autorités sénégalaises multiplient les initiatives de sensibilisation et de répression. Des campagnes de communication sont menées à travers les médias et les réseaux

sociaux pour rappeler les dangers de la vitesse excessive, de l’alcool au volant et du non-port du casque. Des opérations de contrôle routier sont également renforcées afin de sanctionner les comportements irresponsables.

La lutte contre les accidents de la circulation constitue un enjeu majeur de santé publique au Sénégal. Outre les pertes humaines considérables, ces accidents occasionnent d’importants coûts économiques et sociaux. Il est impératif que tous les acteurs concernés, autorités, forces de l’ordre, société civile et usagers de la route, conjuguent leurs efforts pour inverser cette tendance et rendre les routes sénégalaises plus sûres.

0 0 votes
Évaluation de l'article

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x