:: KERANOS MEDIA ::

Kawsarah, 1er mai 2024 – Un fait divers d’une rare cruauté s’est produit à Kawsarah, dans la commune de Koussy. Un père de famille a été arrêté et placé en détention pour avoir amputé le pied de son fils, âgé d’une vingtaine d’années, pour l’empêcher de rejoindre sa mère en France.

Selon les informations recueillies par Sud quotidien, le jeune homme, qui vivait avec son père dans le foyer de retraite spirituel de ce dernier, souhaitait depuis plusieurs mois rejoindre sa mère en France. Face au refus catégorique de son père, il a tenté de fuguer à plusieurs reprises.

C’est lors de la dernière tentative de fuite que le drame s’est produit. Le père, excédé, aurait alors décidé de séquestrer son fils avec l’aide d’un gendarme en service à Sédhiou. Il lui aurait ensuite sectionné le pied à la cheville à l’aide d’une machette.

Blessé grièvement, le jeune homme a été conduit au poste de santé de Koussy par son père. L’infirmier, constatant la gravité de la blessure et la nature suspecte de l’explication donnée par le père, a immédiatement référé le patient au Centre hospitalier régional de Sédhiou.

Sur place, les médecins ont rapidement compris que la blessure n’était pas accidentelle. Face aux déclarations du jeune homme et à l’évidence des faits, le père a été arrêté par les gendarmes. Le gendarme complice présumé de l’agression a également été interpellé selon les mêmes sources.

Le père, Chérif Rahim Aïdara, a été inculpé et placé en détention provisoire. Il devra répondre des chefs d’accusation de torture, mutilation et séquestration. Le gendarme mis en cause est quant à lui poursuivi pour complicité.

Ce fait divers d’une rare violence a bouleversé la communauté de Kawsarah. Les habitants sont sous le choc et s’interrogent sur les motivations du père. Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances exactes du drame et établir les responsabilités de chacun.


En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x