:: KERANOS MEDIA ::image editor output image1615238335 1709272590558.jpg

Dans le cadre du Programme Elargi de Vaccination (PEV) de routine, une campagne de vaccination contre le virus du papillome humain (HPV) a été menée à Diaobé, visant à protéger les jeunes filles âgées de 9 à 14 ans contre le cancer du col de l’utérus. Cette initiative a connu un franc succès, avec 126 filles vaccinées à l’école 6 de Diaobé le mardi, suivies par 109 autres à l’école 5 de Diaobé le jeudi.



Le cancer du col de l’utérus est une maladie qui touche principalement les femmes et qui peut être évitée grâce à la vaccination précoce contre le HPV. En ciblant les jeunes filles âgées de 9 à 14 ans, la campagne de vaccination de Diaobé vise à offrir une protection maximale avant qu’elles n’entrent dans leur vie adulte. La vaccination est un moyen efficace de prévenir cette maladie et de sauver des vies.

Monsieur Séne, l’infirmier du poste de santé de Diaobé, a souligné l’importance de cette campagne de vaccination. Selon lui, l’objectif principal est de protéger les jeunes filles contre le cancer du col de l’utérus, qui reste l’une des principales causes de décès chez les femmes dans de nombreux autres pays. Grâce à l’engagement et à la coopération des écoles, des parents et du personnel de santé, cette initiative a connu un succès remarquable.



Cette initiative témoigne de l’engagement continu du gouvernement et des professionnels de la santé à protéger la santé des jeunes filles et à prévenir les maladies évitables. Elle souligne également l’importance de l’éducation et de la sensibilisation pour encourager la participation aux programmes de vaccination et pour promouvoir la santé publique dans les communautés.

Boubacar Camara


En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.