:: KERANOS MEDIA ::


Les 16 et 17 mars la circonscription de Goudomp dans l’académie de Sédhiou a testé ses futurs candidats du CFEE et du concours d’entrée en sixième.


À l’instar de toutes les IEF du Sénégal pour jauger le niveau des candidats afin de les mieux préparer à l’examen final programmé dans la deuxième quinzaine du mois de juin prochain l’Inspection de l’Education et de la Formation (IEF) de Goudomp n’est pas en reste. Monsieur l’Inspecteur Diarra avec la bonne collaboration de son personnel a réussi à organiser le 1er essai de cette année où plusieurs centres sont retenus à cet effet.


Ainsi les candidats en quête du 1er diplôme académique ont été soumis aux différentes épreuves préparées pour la circonstance.
Dans la commune de kolibantang polarisant trois (3) centres ils sont 367 candidats ayant composé répartis comme suit:
-Centre Bantandiang comprenant les écoles (Sarè halal, Sako, Yircoumbato et Bantandiang ) au total 114 candidats dont 54 filles.
-Centre Kolibantang (Bourbong , Mobaya , kocoum et Kolibantang ) 157 candidats dont 47 filles .
-Centre kéracounda (Macka , Katabina et Kéracounda) 96 candidats dont 55 filles.


Lamine Ndiaye, Directeur de l’école Bantandiang et chef de ce centre a souligné que l’essai se passe dans le calme et tous les dispositifs ont été pris pour permettre le bon déroulement .
À kolibantang , trouvé , dans son école , Directeur Mamadou Faty chef de centre par ailleurs Président du CODEC de Kolibantang a fait savoir que ses collègues se sont présentés à l’heure de même que les élèves .
À kéracounda centre le constat reste le même à l’exception d’un seul fait qui capte l’attention de tous les enseignants: la forte présense des filles.
Contrairement aux centres de Bantandiang et Kolibantang à kéracounda , les filles sont plus nombreuses .
Interpelé sur ce constat M.Kécoye Konté Directeur de l’école kéracounda explique 《c’est quelque chose de louable et c’est aussi la volonté divine , car les femmes sont beaucoup plus nombreuses que les hommes dans notre pays 》a-t- il fait entendre.
Mademoiselle Nafissatou Mané adjointe à M konté ajoute《la présence massive des filles s’explique par le fait que les parents ont compris que ces dernières doivent aller à l’école》.
Globalement l’essai départemental se déroule bien dans les différents centres et les élèves ont répondu massivement hormis quelques absences .

Modou Kébé SOLLY, Correspondant de la RFK INTER


En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.