:: KERANOS MEDIA ::

La consommation de la boisson alcoolisée “Boul faalé” a des effets dévastateurs sur certains jeunes, particulièrement dans les zones du Diéri, de l’axe de la Route nationale et de l’île à Morphil. Les rues et les dépotoirs d’ordures sont remplis de bouteilles vides de cette boisson, qui est un parfum bon marché transformé en alcool par les jeunes. Malheureusement, certains de ces jeunes se battent jusqu’à la mort lorsqu’ils atteignent le sommet de leur ivresse.

Le Quotidien a rapporté le 2 février dernier que les corps de deux jeunes de 18 ans, Oumar Moustapha et Oumar Moussa, ont été retrouvés sans vie dans la brousse, chacun tenant un couteau à la main. Des coups ont été constatés sur différentes parties de leurs corps, confirmant un duel à mort dû à l’ivresse. Les témoins ont indiqué que les deux garçons avaient abusé de “Boul faalé” ce jour-là, une boisson alcoolisée prisée par de nombreux jeunes malgré son interdiction par un arrêté préfectoral.

La consommation d’alcool est devenue un phénomène inquiétant dans certaines zones, notamment dans le Diéri où les jeunes bergers aiment s’enivrer et s’entretuer. Des cas de décès sont recensés chaque semaine, ce qui est alarmant.

Il est important de sensibiliser les jeunes sur les dangers de l’alcool et de trouver des alternatives saines à leur consommation abusive de boissons alcoolisées bon marché. Les autorités locales doivent également renforcer la lutte contre la vente et la consommation de ces boissons, afin d’éviter d’autres tragédies comme celle qui a coûté la vie à Oumar Moustapha et Oumar Moussa.


En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.