:: KERANOS MEDIA ::

Ousmane Sonko a connu une journée mouvementée. Ce jeudi, il a subi des tirs de gaz lacrymogènes et a été extrait manu militari de son véhicule pour être conduit au Palais de Justice de Dakar.

Sur place, il a reçu quelques soins de son médecin personnel, avant que le procès ne soit renvoyé.

“Depuis que les FDS m’ont déposé chez moi, je suis sujet à de terribles vertiges, je souffre de douleurs au bas ventre et j’éprouve des difficultés respiratoires.

Nous avons appelé la SUMA ASSISTANCE, mais depuis plus d’une heure, la police a bloqué leur ambulance au rond point et leur refuse l’accès à mon domicile.

Macky Sall se livre ouvertement à une énième tentative d’assassinat sur ma personne”, a écrit Ousmane Sonko sur sa page Facebook.

Il est finalement évacué à l’hôpital selon la RFM.


En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.