:: KERANOS MEDIA ::

Le magistrat Abdoulaye Ndiaye a été nommé Premier président de la Cour suprême du Sénégal, en remplacement de Ciré Aly Ba, admis à la retraite. Cette décision a été entérinée lors de la dernière réunion du Conseil supérieur de la magistrature (CSM), présidée par le chef de l’Etat Macky Sall.

M. Ndiaye occupait auparavant le poste de président de Chambre à la Cour suprême. Son expérience et sa connaissance approfondie du système judiciaire sénégalais font de lui un choix des plus pertinents pour diriger cette haute institution.

Oumar Gaye, également président de Chambre, a été nommé Secrétaire général de la Cour suprême. Quant à Seynabou Ndiaye Diakhaté, elle prendra ses fonctions de Premier avocat général à compter du 1er août 2024.

D’autres nominations importantes ont été prononcées lors de cette réunion du CSM. Henriette Diop Tall, précédemment en détachement à l’Autorité de régulation de la commande publique (ARCOP), devient Présidente de la Chambre d’accusation financière du Pool judiciaire financier à la Cour d’appel de Dakar.

L’ancien procureur de la République près le tribunal de grande instance de Guédiawaye, Amadou Seydi, a été nommé procureur de la République près le Pool judiciaire financier. Enfin, le magistrat Youssoupha Diop, précédemment président de chambre à la Cour d’appel de Thiès, a été nommé président du collège des Juges d’instruction du Pool judiciaire financier.

Ces nominations s’inscrivent dans le cadre du renouvellement des instances judiciaires et visent à renforcer l’efficacité et la crédibilité du système judiciaire sénégalais. Mais timing de l’ acte du Président sortant crée une politique. D’aucuns trouvent inélégant de prendre de telles décisions à quelque 72 heures de son départ


En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.