:: KERANOS MEDIA ::

Le gouvernement kenyan a annoncé un bilan officiel de 228 personnes décédées depuis le mois de mars à cause des intempéries qui frappent le pays. Cette situation dramatique ne montre aucun signe d’amélioration malgré le passage du cyclone tropical Hidaya au large des côtes kenyanes et tanzaniennes le 4 mai.

Initialement redouté pour son intensité, le cyclone Hidaya a heureusement perdu de sa puissance en touchant terre, évitant ainsi des dégâts majeurs. Bien que le Kenya ait échappé aux effets les plus dévastateurs de la tempête, les intempéries qui sévissent depuis plusieurs mois continuent de causer des ravages importants.

En Tanzanie voisine, les autorités ont également confirmé que le cyclone ne présentait plus de danger pour le pays dimanche.


Les intempéries au Kenya ont provoqué des inondations, des glissements de terrain et des destructions importantes d’infrastructures. Des milliers de personnes ont été contraintes de quitter leur domicile et les opérations de secours sont en cours pour venir en aide aux populations sinistrées.

Le gouvernement kenyan a déclaré l’état de catastrophe naturelle et a appelé à la communauté internationale à se mobiliser pour aider le pays à faire face à cette crise humanitaire.



Ces intempéries meurtrières surviennent dans un contexte de changement climatique préoccupant. La région est particulièrement exposée aux effets du changement climatique, notamment à l’augmentation de la fréquence et de l’intensité des phénomènes météorologiques extrêmes.

Il est crucial de renforcer les mesures de prévention et de préparation aux catastrophes naturelles pour limiter l’impact de ces événements sur les populations vulnérables.


En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x