:: KERANOS MEDIA ::

Amadou Oury Bah a été nommé premier ministre par le président de la Transition, le colonel Mamady Doumbouya. L’annonce a été faite ce mardi 27 février, dans la soirée à la télévision nationale, par la lecture d’un décret. À la tête d’un parti politique, l’Union des démocrates pour la Renaissance de la Guinée (URDG), il remplace Bernard Goumou dont le gouvernement a été dissous il y a une semaine, le 19 février dernier.

Ancien collaborateur de l’ex-Premier ministre et opposant Cellou Dalein Diallo, leader du parti UDRG (Union des démocrates pour la renaissance de la Guinée), Amadou Oury Bah a été ministre de la Réconciliation nationale après les importantes grèves de janvier-février 2007 qui avaient secoué le régime autoritaire du président Lansana Conté, faisant 186 morts, selon des ONG.

Amadou Oury Bah, économiste, a toujours prôné le dialogue et a participé à toutes les rencontres proposées par la junte au pouvoir depuis 2021 et boycottées par l’opposition. Il aura la lourde tâche de dénouer la crise avec les syndicats à l’origine d’un large mouvement de contestation qui paralyse le pays depuis deux jours.

Des heurts entre forces de sécurité et manifestants ont éclaté sporadiquement hier dans certains quartiers de la banlieue de Conakry. Deux jeunes hommes ont été tués par balle


En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.