:: KERANOS MEDIA ::

L’opération ”Weur dombo” initiée par les membres du Parti Pastef de Diourbel risque d’ouvrir la porte de la prison à ces partisans de Ousmane Sonko. En effet, l’étau se resserre autour des 8 participants arrêtés ce samedi par les éléments du commissariat central de Diourbel.

Selon les informations de Seneweb, le coordonnateur départemental de Pastef, Alioune Séne et sept de ses camarades viennent d’être placés en garde à vue sur instruction du Procureur de la République.

Tout ce beau monde va passer ce week-end dans les locaux de la police de Diourbel. Ils sont poursuivis pour participation à une manifestation non autorisée.

Le coordonnateur départemental de Pastef à Diourbel et cie seront déférés…

Ces partisans du maire de Ziguinchor seront déférés probablement au parquet local, ce lundi, sauf changement de programme.

Pour rappel, les responsables locaux de Pastef incriminés étaient dans les rues et au Lycée d’enseignement général (Lycée Ndayane) pour distribuer des flyers et sensibiliser les personnes rencontrées sur leur projet politique.

Certains d’entre eux se sont introduits dans ledit établissement, d’après une source de Seneweb.

Les hommes du commissaire Mor Ngom n’ont pas perdu de temps pour interrompre cette manifestation non autorisée par le préfet, avec l’arrestation de 8 des participants.


En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.