:: KERANOS MEDIA ::

Le Ministère de l’Education nationale a lancé le concours de recrutement d’élèves– maîtres (CREM), session 2022-2023. Les dépôts des dossiers de candidature se sont effectués du lundi 19 décembre 2022 à 8 heures au vendredi 20 janvier 2023 à 17 heures.
Cette année, le Ministère de l’Education Nationale va recruter mille cinq cents (1 500) enseignants dont :
1.200 enseignants en option Française ;
250 enseignants en option Arabe ;
50 enseignants en option Daara.

Les dépenses minimales effectuées par candidat

-un extrait de naissance datant de moins de six (06) mois dont le coût varie entre 200F à 300F
-une photocopie légalisée du certificat de nationalité sénégalaise (la légalisation était gratuite mais elle se fait maintenant à 1000F dans certains tribunaux) ;
-un certificat médical d’aptitude à l’Enseignement délivré par un médecin du Centre médico-social des Fonctionnaires ou un médecin exerçant dans une structure publique de santé dont le coût minimal est de 2000F;
-un extrait du casier judiciaire n° 3 datant de moins de trois (03) mois dont le coût varie entre 200F à 500F selon les tribunaux ;
-une quittance de paiement des droits d’inscription dont le montant est fixé à dix mille francs CFA (10 000 F CFA).
Hormis les dépenses liées aux frais de déplacement et les autres frais connexes, chaque candidat va débourser au moins 13 500 F pour pouvoir subir la première épreuve du concours.

Pour l’année 2023, pas moins de 61.946 candidats se sont inscrits sur la plateforme du Ministère de l’Education Nationale dénommée MIRADOR (Management Intégré des Ressources Axé sur une Dotation Rationnelle).
Par conséquent, ces candidats ont déboursé une manne financière de 836 271 000 F.

:: KERANOS MEDIA ::

La prise en charge financière des élèves-maîtres

Les 1.500 admis seront formés pour une durée de 6 à 7 mois maximum dans les Centre de Formations des Personnels de l’Education (CRFPE). Pour les besoins de cette formation pédagogique, chaque élève-maitre recevra une bourse de 25 000 F afin de subvenir à ses besoins.
La somme totale allouée à ces élèves-maîtres en guise de bourse sera de
(25.000 x 1.500) 37 500 000 F par mois pour payer les bourses de ces enseignants en herbe et 262 500 000 F sur la durée totale de la formation.
Même si on ajoute à cette somme les frais afférents à l’organisation même du concours (feuilles d’examen, perdium des surveillants et indemnités de correction), le coût global serait loin des 836 271 000 F.

:: KERANOS MEDIA ::

En définitive, en organisant ce concours de recrutement d’élèves-maîtres, l’Etat du Sénégal pourrait gagner plusieurs centaines de franc CFA .
Tout cet argent resterait dans les canaux officieux et officiels de l’Etat du Sénégal.


En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.