:: KERANOS MEDIA ::


La seconde édition des Flammes, qui récompense les artistes issus du monde de la musique urbaine, s’est tenue jeudi 25 avril à Paris. Shay, Mokobe, SCH, Moussa Mansaly… Du beau monde avait fait le déplacement.

Après un premier titre d’artiste féminine de l’année en 2023, Aya Nakamura réalise le doublé avec un nouveau sacre. En plus de ça, elle remporte aussi la Flamme du rayonnement international de l’année et celle de l’album nouvelle pop pour « DNK ».

De nombreux sacres donc, qui arrivent après que l’artiste a été victime d’une vague de racisme suite à sa potentielle participation à la cérémonie d’ouverture des JO.

« Être artiste féminine, en plus noire et qui vient de banlieue, c’est très difficile », a déploré la chanteuse.

Du côté des hommes c’est Gazo, qui remporte une nouvelle fois le prix du meilleur artiste. Autre victoire notable, celle de Jungeli pour le meilleur morceau de musiques africaines ou d’inspiration africaine avec « Petit génie ».

#rfi


En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x