:: KERANOS MEDIA ::

Aïda Mbodj a officiellement pris la direction de la Délégation générale à l’Entreprenariat Rapide des Femmes et des Jeunes (DER/FJ) ce mardi 4 juin. Dès son installation, elle a fermement souligné la nécessité de recouvrer les fonds accordés aux bénéficiaires du programme sous l’ancien régime.

“Le remboursement des crédits est impératif. Toutes les personnes qui ont reçu un financement devront s’acquitter de leur dette sans exception. Il n’y aura aucune dérogation possible. Il est inacceptable de bénéficier d’un soutien financier et de refuser d’honorer ses engagements”, a déclaré Mme Mbodj avec détermination.

Figure emblématique du soutien à Bassirou Diomaye Faye lors de la dernière élection présidentielle, la nouvelle Déléguée générale prône la reddition des comptes et la fin du gaspillage. “Nous avons traversé des périodes difficiles et il est urgent de remettre le pays sur les rails”, a-t-elle affirmé lors de son allocution.

La nomination de Mme Mbodj à la tête de la DER/FJ marque un tournant dans la gestion des programmes d’appui à l’entreprenariat au Sénégal. Son engagement pour le recouvrement des financements et la promotion d’une utilisation responsable des ressources publiques traduit une volonté de transparence et de rigueur dans la gestion des fonds publics.

0 0 votes
Évaluation de l'article

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x