:: KERANOS MEDIA ::

Niagha, le 22 mai 2024 – Une affaire de diffamation défraie la chronique dans la commune de Niagha, située dans le département de Goudomp. Le maire, Dr Idrissa Baldé, a porté plainte contre un enseignant, Hamady Diao, pour des propos jugés diffamatoires tenus sur les réseaux sociaux.

M. Diao, surnommé “la voix du peuple” par ses proches, est un jeune leader du village de Sinthiang Téneng et membre actif du parti Pastef. Il était auparavant un partisan du maire sortant, Yoro Mballo du Parti Démocratique Sénégalais. Connu pour son franc-parler, Diao est l’un des jeunes les plus suivis de la commune.

La plainte du maire vise deux publications spécifiques sur Facebook. Dans la première, Diao interpelle le maire sur le budget de la commune, s’élevant à 187 millions de francs CFA, et lui demande de passer au concret dans la réalisation de projets. La seconde publication, plus virulente, accuse le maire de négligence et de corruption, notamment en ce qui concerne la gestion des infrastructures sanitaires et éducatives, l’allocation des fonds publics et la construction d’une villa personnelle.

Le Maire de Tankanto Escal Boune Omar Dia doit contaminé son virus à Docteur Idrissa Baldé qui jusqu’à  présent  ,présente son CV et ses nombreux diplômes à ses conseillers et aux chefs de villages[…] aucune réalisation les projets on y pense même pas,l’ambulance du poste de santé de Niagha, les médicaments, le manque de rémunération des bénévoles de la santé et de l’éducation, la construction des salles de classes, tout ça rien il s’est tapé d’une villa à Niagha et a construit un mini- forage ,le reste du budget lui sert de dessert à Dakar.



Suite à ces publications, le maire Dia a décidé de porter plainte contre Diao pour diffamation, estimant que les propos tenus portent atteinte à sa dignité et sont “rigoureux et non fondés”. Un huissier de justice a déjà notifié l’assignation à Diao, et le procès est prévu pour le 30 mai 2024 au tribunal de Sédhiou.

Cette affaire met en lumière les tensions croissantes entre les acteurs politiques locaux et l’utilisation des réseaux sociaux comme outil de critique et de dénonciation. L’issue du procès sera suivie de près par la population de Niagha, qui attend de voir comment la justice tranchera dans cette affaire de diffamation.

Youssouph Kandé


En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x