:: KERANOS MEDIA ::

Un atelier de renforcement de capacités des directeurs et chargés d’écoles sur la détection et l’enregistrement à l’état civil s’est tenu à la mairie de Tanaff, les 16 et 17 février 2023.

C’est un séminaire initié par l’IEF de Goudomp en partenariat avec UNICEF. En effet un travail de longues haleines a été mené par les académies du Sénégal sur l’état civil. Cela a permis de détecter que beaucoup d’élèves du privé et du public sont sans acte de naissance avec des pics à Sédhiou, Thiès et Kaffrine. À la suite de ses travaux il ressort que le nombre d’élèves sans acte de naissance est passé de 751108 en 2016 à 811560 en 2018 soit une augmentation de 60452 élèves en deux ans ( Rapport national sur la situation de l’éducation RNSE, 2018).

Pour renforcer ces chiffres, les informations collectées à travers la plateforme etatcivil.education.sn 2019-2020 ont révélé que 183501 élèves ne disposaient pas d’acte de naissance dont 14813 élèves au cm2. Ce qui est alarmant.

Ainsi pour éradiquer ce fléau, il urge alors d’abattre le mal depuis la racine. Ce défi ne saurait être relevé sans la participation effective de tous les acteurs engagés dans le processus de détection, d’enregistrement, de régularisation et de suivi des enfants sans acte de naissance. Consciente de cette situation l’IEF de Goudomp a formé 186 directeurs et chargés d’écoles (76 à la mairie de Tanaff et 110 à Goudomp).

Au terme de la formation les facilitateurs exhortent aux participants de mettre la main à la pâte pour l’état civil soit un vieux souvenir étant donné que l’acte de naissance une pièce maîtresse dans la vie de l’homme.

Modou Kébé SOLLY


En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.