:: KERANOS MEDIA ::

Comme leurs camarades des autres départements et communes, les membres de la JPS (Jeunes Patriotes du Sénégal) du département de Goudomp organisent les 48 heures de cette structure le samedi 25 et le dimanche 26 février 2023.
Sous la présence effective du coordonnateur départemental Mr YAYA SADIO et de son vice coordonnateur Mr Lamine NDIAYE, toute la jeunesse patriotique du département de Goudomp s’et donnée rendez-vous dans la commune de Simbadi Brassou pour lancer l’opération « WER NDOMBO ».
En bons patriotes, ils ont dit avoir déposé une demande d’autorisation au niveau de la sous-préfecture de Simbadi Brassou. Une demande qui aurait eu un écho favorable car le sous-préfet leur a autorisé de dérouler leurs programmes.
Ces 48 heures de la JPS départementale ont démarré ce samedi 25 février à 9H avec un investissement humain communément appelé « set setal » au niveau du poste de santé de la commune de Simbadi Brassou qui abrite l’évènement.

:: KERANOS MEDIA ::


A la fin de la matinée, tous les coins et recoins de ce poste de santé ont été assainis par les patriotes en herbe, pour le bonheur des malades et du personnel de cette structure sanitaire.

:: KERANOS MEDIA ::


A partir de 16heures précises, place maintenant au lancement officiel de l’opération « WER NDOMBO » dans le département de Goudomp. Arborant des teeshirts et casquettes aux couleurs du parti PASTEF (Patriotes Africains du Sénégal pour le Travail, l’Ethique et la Fraternité), les membres de la JPS ont sillonné les rues de la commune de Simbadi Brassou pour commencer la sensibilisation des populations de brassou.
A la tombée de la nuit, les jeunes patriotes se sont donnés rendez-vous pour se retrouver ce matin (dimanche 26 février 2023) afin de continuer les activités de sensibilisation et de massification mais aussi d’enrôlement des primo votants.


Cependant ils auraient été contacté dans la nuit par le Sous-préfet de Simbadi Brassou qui les aurait intimé l’ordre d’arrêter leurs activités. En effet, l’autorité sous-préfectorale leur aurait expliqué qu’elle aurait subi de fortes pressions venant des autorités d’en haut afin que les membres de la JPS départementales arrêtent leur activité.
Ces derniers disent de ne rien comprendre de l’attitude du sous-préfet qui leur avait pourtant autorisé à tenir leurs 48 heures et qui est revenu ensuite pour leur notifier de ne pas continuer la deuxième journée.
D’après certaines de nos sources, cette interdiction serait liée à la venue du Président Macky SALL dans la région de SEDHIOU pour le conseil interministériel délocalisé alors que pour d’autres, ce sont les autorités politiques locales , qui serait l’instigateur de cette volte-face du sous-préfet.
Pire encore, vers 11 heures, le coordonnateur départemental de la JPS, Mr YAYA SADIO et quelques membres de la structure auraient été convoqués par le commandant de la Gendarmerie de Samine.
Cependant, les jeunes patriotes sont déterminé à continuer leur activité de sensibilisation, de massification et d’enrôlement des primo votants car, selon eux, le fait que le sous-préfet ait changé de fusil d’épaule est une décision arbitraire. Par conséquent, comme prévu, ils vont continuer vaille que vaille leur activité en cette journée de dimanche 26 février 2023, advienne que pourra !
Nous y reviendrons.


En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.