:: KERANOS MEDIA ::

En renforçant sa flotte avec deux appareils de type L410, le pavillon national compte desservir les régions de l’intérieur, notamment les villes éloignées de Dakar comme Matam et Kédougou.

C’est à 12 heures 50 minutes que les deux avions de type L410 NG, en provenance de l’aéroport international Blaise Diagne, ont atterri, hier, à l’aéroport militaire Léopold Sédar Senghor de Yoff. Ces deux appareils viennent s’ajouter à la flotte de la compagnie aérienne nationale. Malgré les soubresauts, Air Sénégal, créée en 2016, essaie de déployer ses ailes dans un ciel très concurrentiel et un contexte mondial difficile.

Présidant la cérémonie de réception des deux avions, le Premier ministre a déclaré que cette acquisition entre dans le projet hub aérien qui ambitionne de positionner le Sénégal comme le premier hub aérien de l’Afrique de l’Ouest à l’horizon 2035. « Cette volonté politique marquée, adossée à une stratégie, a permis l’impulsion de plusieurs projets et initiatives qui ont valu au secteur des transports aériens des progrès significatifs depuis 2021 », a dit Me Sidiki Kaba qui s’est réjoui de l’arrivée à l’aéroport international Blaise Diagne de plus de 2,9 millions de passagers en 2023. À ses yeux, ces deux avions représentent plus que des machines. « Ils sont le symbole de notre engagement à développer et moderniser notre secteur du transport aérien, crucial pour le développement économique et le rapprochement de nos régions », a-t-il renchéri.

Sandra Miholova, Chargée d’affaires à l’Ambassade de la République tchèque au Sénégal, a magnifié la coopération dans le secteur des transports entre les deux pays, affirmant que ces deux appareils, sur une commande de cinq, sont « un outil majeur pour le désenclavement des régions ».  Alioune Badara Fall, Directeur général d’Air Sénégal, a déclaré que l’arrivée de ces deux L410 NG est une étape importante dans le développement de la compagnie aérienne. « Ces avions nous permettront d’offrir à nos passagers un meilleur service et de contribuer au désenclavement des régions du Sénégal », a-t-il affirmé, annonçant la déserte de nouvelles destinations domestiques, telles que Ziguinchor, Saint-Louis, Kédougou et Tambacounda. M. Fall a ajouté que ces deux avions vont également contribuer au développement du réseau domestique dans le cadre du programme de réhabilitation des aéroports régionaux, un projet du Gouvernement sénégalais visant à moderniser et à améliorer les infrastructures aéroportuaires des régions du pays.

Avec l’acquisition de ces L410 NG de 19 places, Air Sénégal poursuit sa stratégie de développement et de modernisation de sa flotte. La compagnie aérienne ambitionne de devenir un acteur majeur du transport aérien en Afrique de l’Ouest et du Centre.

#LeSoleil


En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.