:: KERANOS MEDIA ::


Né en 1931 à Darou Mousty, Ndiaga Ndiaye a très tôt su, qu’au de-là de l’agriculture, l’exercice d’un autre métier était possible.
Passionné de véhicules, Ndiaga Ndiaye est devenu apprenti-chauffeur.
Durant des années, il est cultivateur pendant l’hivernage et apprenti-chauffeur pendant la saison sèche. C’est en s’agrippant derrière les taxi-brousses qu’il obtient en 1955 son permis de conduire. C’était le point de départ d’une succès story.

Le nom des cars Ndiaga Ndiaye est tiré de lui. Il a développé cette conception et possédait plus de 150 des cars. Ces derniers sont couramment utilisés pour le transport interurbain de personnes et de marchandises à travers tout le Sénégal.

Les cars Ndiaga Ndiaye sont le plus souvent des camions diesel Mercedes-Benz 508d, convertis pour inclure des banquettes. Les extérieurs sont généralement peints en blanc et couverts de prières, de phrases wolof et de silhouettes de saints hommes. Un grand porte-bagages sur le toit peut être utilisé pour transporter des sacs personnels, des pièces de rechange et des produits agricoles. Les sièges sont au nombre de 5, 2 sièges fixes de chaque côté de l’allée centrale et un siège central articulé pour permettre le passage dans le véhicule. Jusqu’à trois passagers peuvent également prendre place sur le siège passager avant, selon la taille et les préférences du conducteur. Chaque véhicule est capable de transporter au moins 42 passagers.


Chaque bus est piloté par un chauffeur et au moins un apprenti, bien que de nombreux bus en transportent 2 ou 3. L’apprenti est chargé de collecter les tarifs des passagers, de charger la cargaison et d’identifier les arrêts. Les apprentis se tiennent généralement debout sur le pare-chocs arrière, se tenant à la porte ou au porte-bagages pendant que le bus est en mouvement, signalant les arrêts au conducteur en frappant sur le panneau de carrosserie. Les prix des sièges sont généralement fixes pour un trajet donné, mais les prix des bagages doivent toujours être négociés avant l’embarquement.

En 2015, Ndiaga Ndiaye a été élevé au grade de Grand officier de l’ordre national du mérite par le président Macky Sall.
Il est décédé le 10 juillet 2020.


En savoir plus sur :: KERANOS MEDIA ::

Subscribe to get the latest posts sent to your email.